It’s Baroque To My Ears c’est une passerelle entre deux époques, un fil tendu sur lequel deux funambules s’amusent à désorienter l’auditeur…

Né vers la fin du XVIème siècle, le style baroque s’est étendu partout en Europe jusqu’au milieu du XVIIIème. Mais il a inspiré les artistes bien au-delà et laissé des traces chez bien des compositeurs jusqu’à nos jours. Ainsi dans cet album Esprit-Philippe Chédeville, Turlough O’Carolan et Marin Marais côtoient-ils Ola Bäckström, Martin Coudroy et Maxime Le Forestier… Parfois plus de trois siècles les séparent, pourtant ces compositeurs ont tous un point commun : ils ont créé un jour dans différents pays d’Europe ces mélodies qui sonnent baroque à nos oreilles…

It’s Baroque To My Ears pose une question : comment les musiciens baroques se seraient-ils approprié l’accordéon s’il avait existé à leur époque?

It’s Baroque To My Ears, c’est un rêve, voire un fantasme. Celui de musiciens contemporains de Louis XV qui se retrouveraient à jouer ensemble, à « boeufer », dans une auberge ou chez l’un d’eux et qui, loin des codes habituels de la musique et de la cour, pourraient se lâcher un tantinet. Pourquoi pas après tout?

It’s Baroque To My Ears, ce sont deux musiciens inspirés par les musiques traditionnelles, c’est un curieux siamois à quatre mains et deux pieds, c’est une musique baroque décomplexée, imaginée, réinventée avec le respect qu’on lui doit.

Birgit Bornauw (Be) : musette de cour et cornemuse flamande Benjamin Macke (Fr) : accordéon diatonique et basse aux pieds

www.macke-bornauw.com

 

It’s baroque to my ears